6 février 2016

Boulettes collantes asiatiques (apéro)

 


Tites boulettes pour faire fermer la trappe aux enfants pendant que les parents prennent un verre avec leurs invités. Elles sont si bonnes que les parents vont aller piger dedans, c'est certain !
On peut préparer les boulettes à l'avance et les congeler. Au moment voulu, il suffira seulement de les réchauffer au four et de préparer la sauce, qui est sans cuisson.
J'ai pis la recette sur le site de Cuisine futée, parents pressés.


Boulettes collantes asiatiques

12 portions de 5 boulettes
Préparation: 20 minutes
Cuisson: 18 minutes

Ingrédients:
Boulettes
20 biscuits soda non saupoudrés de sel
450 g (1 lb) de porc haché mi-maigre
4 champignons blancs hachés finement
1/2 oignon jaune haché finement
2 cuil. à table (30 g) d’huile de sésame grillé
2 cuil. à table d’ail haché en pot
2 cuil. à table de gingembre haché en pot
2 cuil. à table  de coriandre fraîche hachée finement
1 ml (1/4 cuil. à thé) de flocons de piment fort
Sel
Sauce
1/4 tasse (70 g) de miel
1 cuil. à table (15 g) de sauce soya
1 cuil. à table (15 g)  de sauce hoisin
1 cuil. à thé (5 g) de sauce piquante de type Sriracha
1 cuil. à table de graines de sésame grillées (facultatif, en garniture)

Étapes:
Boulettes
Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.
Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Placer la grille au centre du four.

Dans un grand bol, émietter les biscuits soda avec les mains. Ajouter le porc, les champignons, l’oignon, l’huile de sésame grillé, l’ail, le gingembre, la coriandre, le piment fort et une généreuse pincée de sel. Bien mélanger avec les mains.

Former 60 boulettes de la grosseur d’une cerise avec environ 15 ml (1 cuil. à table) de la préparation. Déposer sur la plaque de cuisson.

Cuire au four 18 minutes.

Sauce
Pendant ce temps, dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients de la sauce sauf les graines de sésame. Réserver.

À la sortie du four, déposer les boulettes directement dans le bol contenant la sauce. Mélanger pour bien enrober les boulettes.

Transvider dans une assiette de service creuse et saupoudrer de graines de sésame grillées. Servir avec des cure-dents à l’apéro.

Se conserve 4 jours au réfrigérateur ou 4 mois au congélateur, sans la sauce.

Source:  Cuisine futée, parents pressés
imprimer la recette

28 janvier 2016

Faux cretons (aux lentilles rouges)



Ça parle au Yable.....  Des faux cretons qui goûtent les vrais !!!
Le goût, la texture, l'apparence, c'est à s'y méprendre, vraiment !  Même durant la cuisson, juste l'odeur des épices qui se dégage du chaudron nous laisse croire qu'on cuisine des vrais cretons.

Note:  Cette tartinade est si faible en gras, qu'on peut en beurrer épais sur notre ti bout de baguette de pain.

J'ai pris la recette sur le blog À porc égal.

Faux cretons (aux lentilles rouges)

Ingrédients:
1 cuil. à table (15 g) d'huile d'olive
1 tasse de lentilles rouges sèches, triées et rincées
1 oignon moyen, haché très finement
1 à 2 gousses d'ail pressées, ou 1 cuil. à thé de poudre d'ail
2 tasses d'eau, environ
1 cuil. à table (15 g) de sauce Tamari ou sauce soya
Sel
Poivre du moulin, au goût
1 trait de Tabasco (facultatif)
1/8 cuil. à thé de cannelle (ou plus, au goût)
1/8 cuil. à thé de muscade (ou plus, au goût)
(J'ai ajouté 3 clous de girofle)

Étapes:
Dans une casserole, chauffer l'huile d'olive et faire revenir les lentilles, l'oignon et l'ail durant 2 à 3 minutes. Ajouter le reste des ingrédients, puis cuire à feu moyen pendant environ 10 à 12 minutes, en ajoutant de l'eau au besoin si le mélange semble trop sec.

Lorsque les lentilles sont cuites à vôtre goût et que la texture ressemble à un genre de gruau onctueux, goûter et rectifier l'assaisonnement. (J'ai ajouté sel-poivre et épices).

Piler légèrement au pile pomme de terre, ou passer quelques coups de mélangeur à main dans le mélange, en laissant une bonne texture. (J'ai sauté cette étape).

Verser dans un ou des ramequins, puis réfrigérer au moins 3-4 heures, pour obtenir une belle texture tartinade, avant de déguster. (Ils sont encore meilleurs le lendemain).

Note: Se congèle.

Source:  À porc égal
imprimer la recette